combles perdus

L’isolation des combles perdus : une étape indispensable pour améliorer le confort de l’habitat

Les travaux d’isolation des combles constituent une priorité pour les propriétaires d’un logement. En effet, les déperditions énergétiques sont localisées dans cette zone particulière de la maison. Les combles mal isolés, voire pas du tout isolés, ont une conséquence directe sur la facture de chauffage.

Quelles sont les techniques utilisées pour isoler les combles perdus ?

Il est essentiel d’isoler les combles perdus aussi bien en construction neuve qu’en rénovation. Pour bénéficier d’un confort thermique optimal, il importe de bien choisir le type de matériau ainsi que les techniques à adopter lors des opérations. L’isolation par l’intérieur des combles non accessibles s’effectue par soufflage mécanique. Dans le cas des combles accessibles, la technique par déroulage des rouleaux isolants souples est la plus adaptée. Concernant le choix des matériaux, une multitude de possibilités s’offrent aux consommateurs. Ces derniers peuvent en effet opter pour des isolants écologiques, naturels ou bien minéraux, en fonction de leurs besoins.

Quoi qu’il en soit, utiliser la laine de verre présente peu de risque sur la santé des habitants. De fait, elle est exonérée de tout classement cancérogène pour l’homme, selon le CIRS. Elle constitue aussi une solution efficace pour assurer une bonne résistance thermique. Pour optimiser ses performances, il est préconisé de l’enfermer à l’intérieur des murs et des toitures de façon étanche. À titre de rappel, la pose de l’isolant requiert le port de protections telles que des lunettes à protections latérales, des gants et un masque, en vue de limiter l’exposition aux poussières. Il est aussi recommandé d’utiliser le polystyrène expansé pour profiter d’une solution économique et performante. Généralement, celui-ci se présente sous forme de panneaux très légers.

L’importance de recourir à un professionnel pour les travaux

Pour profiter de ces nombreux avantages, il est judicieux de faire appel à un spécialiste œuvrant dans la réalisation des travaux. Cependant, il n’est pas toujours facile de dénicher la perle rare vu l’abondance d’offres de services en France. De plus, les clients misent avant tout sur la qualité des prestations fournies. L’idéal serait alors de confier ce type de mission à un professionnel détenant la certification RGE. Car cette dernière permet aux consommateurs d’accéder facilement aux aides liées aux financements des travaux.

Engager un prestataire certifié RGE donne droit à diverses aides financières et fiscales. C’est justement dans ce cadre-là que le Ministère de l’Environnement a mis au point le programme d’isolation des combles 1 €. Concrètement, il s’agit d’inciter les fournisseurs d’énergie à apporter leurs aides financières pour les travaux d’isolation des particuliers, en contrepartie d’une exonération de la taxe carbone. Ce dispositif vise à aider les ménages modestes qui souhaitent isoler leur habitat, mais dont la situation financière ne le permet pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *